• Imprimer
  • Télécharger
  • Envoyer à un ami
  • Partager sur Twitter

Protection sociale complémentaire des agents : les décideurs territoriaux favorables à la participation financière

14/01/2021

Mené par l’IFOP auprès de 301 décideurs représentatifs des collectivités territoriales (directeurs des ressources humaines, directeurs généraux des services et élus), il a été réalisé du 23 novembre au 7 décembre 2020, selon la méthode des quotas. Alors que le contexte réglementaire de la protection sociale complémentaire des agents est amené à évoluer dans les prochains mois, la MNT a interrogé les décideurs de collectivités sur leur participation à la protection sociale complémentaire de leurs agents, ainsi que sur leurs motivations et sur les bénéfices qu’ils observent.

La participation employeur progresse. Ainsi, 78 % des collectivités interrogées participent financièrement en prévoyance (contre 69 % en 2017). Cette participation s’élève en moyenne à 12,20 € par mois et par agent (contre 11,40 € en 2017). 66 % des collectivités interrogées déclarent participer financièrement à la complémentaire santé de leurs agents (contre 56 % en 2017), pour un montant moyen de 18,90 € par mois et par agent (contre 17,10 € en 2017). Ainsi, au total, 89 % des décideurs déclarent participer financièrement à la protection sociale complémentaire de leurs agents en santé ou en prévoyance.

Concernant le mode de participation, en prévoyance, 62 % des collectivités qui participent ont choisi la procédure des conventions de participation (contre 54 % en 2017), 37 % ont choisi la labellisation (contre 41 % en 2017). En santé, la tendance est inversée. Ainsi, 62 % des collectivités qui participent ont choisi la procédure de labellisation (égal à 2017) et 38 % la procédure des conventions de participation (contre 36 % en 2017). Notons que 97 % des décideurs qui participent se déclarent satisfaits par la procédure de participation qu’ils ont choisie (98 % sont satisfaits en prévoyance, contre 91 % en 2017 ; 96 % sont satisfaits en santé, contre 90 % en 2017).

Les décideurs interrogés restent majoritairement favorables à l’obligation, pour les collectivités, de participer financièrement à la couverture prévoyance de leurs agents (76 % d’entre eux aujourd’hui tout comme en 2017). Ils se déclarent également en faveur de la mise en place de mesure d’information supplémentaires à destination des agents et des décideurs de collectivités (95 % d’entre eux contre 89 % en 2017) et estiment nécessaire, pour 91 % d’entre eux (contre 78 % en 2017), de mettre en place, pour l’ensemble des collectivités, une obligation de délibération sur la participation en matière de protection sociale complémentaire.

Enfin, s’agissant de la réforme en cours portée par le Gouvernement, 68 % des décideurs interrogés en ont entendu parler. En conséquence, près d’un sur deux pensent faire évoluer la démarche existante au sein de leur collectivité.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur collectivites.mnt.fr ou consultez le communiqué de presse.



<< Toutes les actualités
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus