L’activité physique aide à vivre mieux le cancer

Le bénéfice d’une activité physique régulière sur l’état de santé est établi. Et de plus en plus d’études scientifiques montrent ses bienfaits dans la prévention du cancer, mais aussi pendant et après la maladie.
Bouger, faire du sport contribue à réduire le risque de développer plusieurs différents cancers, en particulier ceux du sein et du côlon, très fréquents.

Sport et prévention : Le sport, la clé pour rester en bonne santé

Des effets positifs

Pour les personnes atteintes de cancer, la pratique d’une activité physique adaptée a de nombreux effets positifs. Pendant le traitement, elle aide à lutter contre les effets délétères du cancer et de ses traitements (fatigue, surpoids, stress, anxiété, déconditionnement physique (1) et inactivité). En un mot, elle améliore la qualité de vie ! Poursuivie après le traitement, elle diminue les récidives (de 50 à 60% pour les cancers du sein et du côlon).

Des bénéfices prouvés par l'Institut national du cancer : Activité physique et cancers : des bénéfices prouvés pendant et après les traitements

Pratiquez en club

Plus l’activité physique est intégrée tôt dans le parcours de soins, plus ses effets seront bénéfiques. Aussi n’hésitez pas à en parler à votre oncologue et à votre médecin. La prescription d’une activité physique adaptée en cas d’affection de longue durée (ALD) est inscrite dans la loi. 

Des bénéfices prouvés par l'Institut national du cancer : les priorités du Plan cancer

Des associations sportives proposent des programmes spécifiques (voir encadré ci-dessous). Objectif : maintenir votre aptitude cardio-respiratoire, votre force musculaire, votre équilibre et votre souplesse.

Partager des séances d’exercice physique avec des personnes souffrant de la même maladie est idéal pour doper le moral et conserver un rythme régulier. Il est important d’être accompagné par des professionnels pour acquérir les bonnes postures, progresser doucement en fonction de votre fatigue et de vos possibilités.

 

Marchez et relaxez-vous

Au quotidien, dès que vous le pouvez, marchez ! Cette activité douce, à raison de 30 minutes par jour à intensité modérée, cinq fois par semaine, est excellente pour entretenir votre condition physique sur les plans cardio-respiratoire et musculaire.

Pensez à vous détendre grâce à la respiration abdominale. Allongez-vous, inspirez et expirez lentement pendant cinq minutes, le matin au lever, avant le repas de midi et le soir avant de vous coucher. Imaginez des images mentales positives, un lieu que vous aimez par exemple, et évadez-vous. À tout moment de stress, cet exercice apporte un vrai réconfort.

Retrouvez nos conseils pour reprendre le travail après un cancer en lisant l'article Reprendre le travail après un cancer

À savoir

Le programme Gym’Après Cancer vous accompagne pendant la maladie

Proposé par la Fédération française d’éducation physique et gymnastique volontaire (FFEPGV), Gym’Après Cancer est un programme d’activités physiques destiné aux personnes atteintes de cancer en traitement ou en rémission. Il est accessible sous condition d’un certificat médical de non contre-indication à la pratique d’une activité physique.

Il se déroule de septembre à juin, à raison de trois séances (deux en salle de type gymnastique douce, une en extérieur de type marche active) d’une heure par semaine.

Les contenus sont personnalisés pour répondre aux besoins de chaque participant et l’accompagner aux différents stades de la maladie. Reposant sur une pratique conviviale, le programme favorise l’amélioration de la santé psychologique et les relations sociales.

Sa démarche pédagogique est orientée vers l’autonomie de la personne pour l’amener à retrouver, à la suite du programme, une activité physique appropriée comme par exemple la natation, l’aquagym, le vélo, la randonnée ou l’aviron.

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site Sport Santé, Gym'Après Cancer

Crédits photo : Istock
(1) - Altération des capacités cardio-respiratoires et musculaires.

Article publié le 09/05/2018

LES ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Combien de temps conserver ses radiographies ?

Que faire des clichés radiographiques qui traînent au fond de vos placards ? Combien de temps devez-vous les conserver ? Pouvez-vous les jeter ? Voici les réponses à vos questions.

Rechute après un accident de service : ce qu’il faut savoir

Comment faire reconnaître la rechute d’un accident de service dans la fonction publique territoriale. La procédure à suivre auprès de la collectivité. Voyais plus clair sur les ...

Bien choisir son sport après 50 ans

Gym douce, marche à pied, natation… A chaque sport ses bienfaits. Quelle activité choisir et à quel rythme pour garder une bonne santé ?