Egalité femmes-hommes à la MNT : de très bons scores maintenus en 2023

Index égalité professionnelle femmes-hommes : un score de 97/100

Pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2023, la MNT maintient son score de 97/100. Le résultat, identique à celui de 2022, s’explique par la vigilance observée durant toute l'année 2023 visant à poursuivre une garantie de la répartition des égalités.

Des actions impactantes menées sur les égalités salariales

Au travers des trois critères de l'index concernant les augmentations salariales, une attention particulière est portée à l'équité d'augmentation entre les femmes et les hommes :

  • La même proportion d'augmentations a été accordée,
  • Toutes les femmes revenant d'un congé de maternité ont bénéficié d'une augmentation.

Des efforts complétés par la capacité d'obtention d'une promotion à l'égal des hommes pour les femmes.

La MNT a obtenu des notes maximales sur quatre des cinq critères de notation. Son score final de 97/100 la classe toujours parmi les meilleures des maisons du Groupe VYV (Harmonie mutuelle, MGEN, Mutex).

Index égalité femmes-hommes : les cinq critères

L’index égalité femmes-hommes est construit autour de cinq critères pondérés par une note, sur un total de 100 points :

  • L’écart de rémunération entre femmes et hommes (note MNT : 37/40 points)
  • L’écart de répartition des augmentations individuelles (note MNT : 20/20 points)
  • La répartition entre les femmes et les hommes parmi les dix plus hautes rémunérations (note MNT : 10/10 points)
  • Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité (note MNT : 15/15 points)
  • L’écart de répartition des promotions entre les femmes et les hommes (note MNT : 15/15 points)

Index sur l'écart de représentation des cadres dirigeants

Il s’agit non pas d’une note mais d’un pourcentage, avec un seuil minimal de 30 % à respecter. Sur 2023, la MNT comptabilise sur un total de 22 cadres dirigeants (classes C4 et D) 36 % de femmes (8) et 64 % d’hommes (14). Le pourcentage de femmes dirigeantes étant au-dessus de 30 %, aucune action correctrice n’est nécessaire. A noter que les entreprises concernées devront atteindre une proportion minimale de 30 % de personnes de chaque sexe d’ici le 1er mars 2026, et de 40 % d’ici le 1er mars 2029 (cf. art. L. 1142-11 al. 1 Code du travail).

Ces deux index sont une preuve concrète des engagements de la MNT en matière d’égalité professionnelle.

© DR

Article publié le 05/03/2024

LES ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Espérance de vie : où en sommes-nous ?

Selon le dernier bilan de l’Insee 2018 l’espérance de vie des Français progresse. Nos conditions de vie sont bien meilleures que celles de nos aînés. Cependant, l’écart entre fe...

Comment échapper aux virus de l’hiver

La prévention des virus de l’hiver passe par des gestes barrières simples... Découvrez les précautions à prendre pour se protéger des infections respiratoires.

Comment manger équilibré sur le lieu de travail ?

Lorsqu’on ne dispose pas d’une cantine, emporter son déjeuner au travail peut se révéler à la fois économique et sain. Quels aliments privilégier ?