Bien-être au travail 2022 : les conditions de travail des territoriaux se dégradent

Fiers d’exercer une mission de service public

Exactement comme en 2021, 79 % des agents territoriaux qui ont répondu à cette enquête en ligne se disent globalement satisfaits de travailler dans la fonction publique territoriale (FPT). Et ils sont 85 % à être fiers d’exercer leur métier (contre 83 % en 2021). En revanche, le niveau de satisfaction à travailler dans leur collectivité est plus faible (65 %), en particulier chez les agents de catégorie C (63 %).

Relations avec les collègues encore très satisfaisantes

Comme l’année dernière, la grande majorité des répondants (82 %) sont satisfaits des relations qu’ils entretiennent avec les membres de leur équipe (ils étaient 80 % en 2021). Ils apprécient aussi particulièrement leur degré d’autonomie (75 % de satisfaits), ainsi que l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle dont ils bénéficient (66 %).

Rémunération et reconnaissance toujours insatisfaisantes

Mais, comme en 2021, le niveau de rémunération (73 % se disent insatisfaits, ils étaient 71 % en 2021) et la reconnaissance (59 % d’insatisfaits, comme en 2021) font clairement partie des points à améliorer, sachant que 27 % des agents considèrent la rémunération comme l’élément le plus important pour leur épanouissement professionnel ! La rémunération devance ainsi l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle (22 %) et la reconnaissance de la hiérarchie et des collègues (13 %). Les attentes des agents semblent donc ne pas être suffisamment prises en compte à ce sujet.

Peu de confiance dans l’avenir

Autre point négatif : les perspectives professionnelles. Exactement comme en 2021, 76 % d’entre eux, notamment les agents de catégorie C, n’ont toujours pas confiance dans leurs perspectives d’avancement au sein de leur collectivité, et 63 % n’ont pas confiance dans leurs perspectives professionnelles en général (61 % en 2021). Ils n’ont toujours pas confiance non plus dans l’évolution du service public (81 %), ni dans celle du statut de la fonction publique territoriale (86 %)…

Un bien-être qui se dégrade

Une fois encore, comme en 2021 et en 2020, plus de la moitié des agents qui ont répondu à l’enquête (55 %) estiment que leur niveau de bien-être s’est dégradé au cours des 12 derniers mois, notamment en raison d’une fatigue physique et nerveuse plus intense.

Un cruel manque d’actions de prévention

51 % des agents estiment que leur travail a des conséquences sur leur santé en général et 60 % sur leur sommeil (ils étaient respectivement 45 % et 57% en 2021). Comme l’année précédente, ce sont toujours les actions de prévention des risques psychosociaux (RPS) et des troubles musculo-squelettiques (TMS) qu’ils jugent prioritaires. Pourtant, la moitié d’entre eux déclare que leur collectivité ne propose aucune action de prévention ou de bien-être au travail !

Net recul du télétravail

Les agents interrogés sont réellement moins nombreux, cette année, à pratiquer le télétravail : seulement 52 %, contre 77 % en 2021. Mais presque la quasi-totalité des agents qui télétravaillent aujourd’hui s’accordent à dire que le télétravail a un impact positif sur leur bien-être (94 %) et que, grâce au télétravail, l’accès aux outils numériques a évolué au sein de leur collectivité depuis mars 2020 (85 %).

Attentes fortes en matière de protection sociale

En matière de protection sociale, comme en 2021, les agents attendent d’abord une meilleure garantie au maintien de leur salaire (62 %), ainsi que davantage de participation financière de la part de leur collectivité à leur complémentaire santé et prévoyance (58 %). À noter : la réforme de la protection sociale complémentaire (PSC) est perçue comme prioritaire par la grande majorité des agents (84 %).

En résumé

Comme en 2021, on constate, dans l’ensemble, un bon niveau de satisfaction et de fierté des agents à travailler dans la fonction publique territoriale. En revanche, leur niveau de bien-être continue de se dégrader cette année, notamment en raison d’une fatigue physique et nerveuse plus intense, et le niveau de stress est toujours très élevé. Les agents territoriaux apprécieraient d’ailleurs que davantage d’actions en matière de prévention des risques ou de bien-être soient menées au sein de leur collectivité. Enfin, comme l’année dernière également, la rémunération, la reconnaissance et la confiance en leur avenir professionnel sont à améliorer. Et leurs attentes restent fortes en matière de protection sociale : maintien de leur salaire, participation financière à la complémentaire santé et prévoyance, etc.

A lire également :

À savoir

Baromètre bien-être au travail 2022 : 13e édition

Cette année, un peu plus de 4 700 agents publics territoriaux, toutes catégories confondues (ils étaient 4 800 en 2021), ont répondu au questionnaire en ligne du baromètre du bien-être au travail dans les collectivités locales, du 29 août au 30 septembre 2022. D’année en année, cette enquête organisée par La Gazette des communes en partenariat avec la MNT, permet de mesurer, entre autres, la satisfaction des agents par rapport à leur mission de service public, leur qualité de vie au travail ou leurs attentes en matière de salaire et de protection sociale. Elle permet également d’évaluer les impacts de grands bouleversements comme la crise du Covid-19 ou la réforme de la protection sociale complémentaire (PSC) sur leur bien-être au travail. Les résultats de ce baromètre donnent alors des indications aux collectivités sur les actions prioritaires à mener.

© Getty Images, The Links

Article publié le 08/11/2022

LES ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Les conséquences négatives du travail sur la santé et le bien-être des territoriaux

Les résultats 2022 du baromètre du bien-être au travail dans les collectivités locales sont parus début novembre. Cette année encore, le niveau de bien-être des agents territori...

Bien-être au travail 2022 : des attentes fortes en matière de protection sociale

Selon les résultats 2022 du baromètre du bien-être au travail dans les collectivités locales, cette année encore, la gestion de la protection sociale est jugée insatisfaisante p...

Baromètre bien-être au travail 2022 : des actions de prévention jugées insuffisantes

Cette année encore, les résultats de la 13e édition du baromètre du bien-être au travail dans les collectivités locales sont sans appel : des actions de prévention et de santé e...