Sensibilisez les futurs retraités aux gestes qui sauvent

Dans la fonction publique territoriale, les départs à la retraite seront plus nombreux dans les prochaines années. La part des 50 ans et plus représentait, fin 2018, 45,3 % des fonctionnaires territoriaux. La part de fonctionnaires âgés de 60 ans et plus dans la FPT est en très forte progression depuis 1992, puisqu’elle a été multipliée par six. Fin 2018, elle atteignait 118 021 agents, en hausse sur un an de 7,7 %. Pour la première fois, le nombre de départs de fonctionnaires territoriaux dépasse celui des fonctionnaires de l’État, qui était jusque-là le flux de départs le plus important.

Nouvelle obligation réglementaire pour les employeurs

Le décret n° 2021-469 du 19 avril 2021 (entré en vigueur le 23 janvier 2023) relatif à la sensibilisation à la lutte contre l’arrêt cardiaque et aux gestes qui sauvent demande aux employeurs publics comme privés de proposer une sensibilisation aux gestes qui sauvent. L’objectif est d’augmenter le nombre de personnes sensibilisées à ces gestes au niveau national, à commencer par les futurs retraités. Pourquoi ? Parce que souvent grands-parents, engagés dans la vie associative, les seniors témoignent d’un intérêt marqué pour la prévention et suivent avec assiduité les formations aux gestes de premiers secours.

Sensibilisation avec notre partenaire la FFSS

Afin de renforcer son offre destinée aux employeurs territoriaux, la MNT s’est tournée vers la FFSS, organisme de formation certifié QUALIOPI, qui couvre l’ensemble du territoire national, en métropole et Outre-Mer.

L’offre de sensibilisation aux gestes qui sauvent est une formation de deux heures, divisée en quatre modules, destinée aux agents futurs retraités. Elle peut être dispensée au sein d’une collectivité pour un groupe d’agents appartenant à la même collectivité (formation intra collectivités) ou en session inter-collectivités dans un lieu extérieur, pour plusieurs collectivités. Il est remis aux stagiaires une attestation de fin de stage validée par la Sécurité Civile, car cette sensibilisation est réglementée par le ministère de l’Intérieur.

Se former aux gestes qui sauvent est une démarche citoyenne : pouvoir intervenir si l’un de ses proches est en difficulté, pouvoir utiliser un défibrillateur en cas de problème, peut s’appliquer dans sa propre famille ou à l’extérieur. Forts de leur sens du service à la population, les agents de la fonction publique territoriale sont prêts à entreprendre cette formation.

© GettyImages_vm

Dernière mise à jour en juin 2024

Article publié le 21/06/2022