Combien de temps conserver ses radiographies ?

Suivre l’évolution de votre état de santé

Les clichés des différentes radiographies que vous avez pu passer, vous ou vos enfants, servent à suivre l’évolution de votre état de santé. Ces documents sont utiles, ils vous garantiront une meilleure prise en charge en cas de récidive ou d’aggravation d’une pathologie. Que vous exerciez un métier administratif dans un bureau (secrétaire de mairie, attaché, ingénieur, rédacteur…) ou un métier plus physique sur le terrain (agent de voirie, animateur, infirmier, policier municipal, sapeur-pompier…), votre santé exige un suivi sérieux.

Conserver tous les clichés à vie

Il vous est donc fortement conseillé de conserver les clichés de vos radios à vie. Il en va de même pour tous les autres clichés d’imagerie médicale comme les échographies, les mammographies, les scanners, les IRM et les scintigraphies (méthodes d'exploration d'un organe par injection d'une substance radioactive). Et ce, même si les établissements de santé sont tenus, de leur côté, de les garder durant 20 ans.

Conseils d'utilisation et d'entretien

Pour conserver vos radios intactes, rangez-les soigneusement et laissez-les dans leur enveloppe protectrice. Et surtout, pensez à les apporter lors de vos prochaines consultations médicales.

Préserver le secret médical

En revanche, vous n’avez pas besoin de conserver les radios d’un parent décédé (sauf affaire juridique en cours). Mais, attention, ne les jetez pas à la poubelle ! D’abord, sur chacune des radios figurent le nom de la personne et des informations personnelles : il faut préserver le secret médical.

Les radios, des déchets spéciaux

Ensuite, vous éviterez aussi de polluer l’environnement. Car les radios ne sont pas biodégradables. Elles doivent être recyclées. Leur recyclage permet d’en extraire l’argent quand il y en a et de transformer le plastique sous forme de polyester ou de le valoriser thermiquement. Les anciennes radiographies sont souvent argentiques : elles sont composées d’un support en plastique et d’une couche de sels d’argent toxiques. L’argent est un métal lourd, comme le mercure, très polluant pour les sols et les nappes phréatiques. Les nouvelles radiographies numériques, elles, ne contiennent pas ou peu d'argent, mais sont encore en plastique. Jetées dans la nature, elles mettraient plus de 300 ans à se dégrader…

Où les recycler ?

Les déchetteries, les centres de radiologie, les pharmacies, les hôpitaux, les cliniques, les médecins et les maisons de santé acceptent en général de récupérer les radios pour les faire recycler. Il est néanmoins préférable de les contacter au préalable. Certains organismes et associations collectent également les radios argentiques (y compris celles d’animaux) pour financer leurs projets solidaires, comme l’Ordre de Malte, la Pharmacie Humanitaire Internationale, Or en Cash et Rhône-Alpes Argent.

Article publié le 16/09/2020

LES ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Nouveau : Mon espace santé

Un espace numérique de santé appelé « Mon espace santé » est ouvert à tous les citoyens affiliés à la Sécurité sociale depuis le 1er janvier 2022.

Bien manger sans gaspiller !

Profitons de la Semaine du Goût® pour adopter une alimentation saine, découvrir de nouvelles saveurs tout en luttant contre le gaspillage alimentaire.

Quels dépistages pour les hommes après 50 ans ?

Homme et senior : maintenez-vous en bonne santé grâce à la prévention et aux dépistages ! Car, après 50 ans, mieux vaut prévenir que guérir. C'est pourquoi, un certain nombre d'...