Eloigné du numérique ? Des solutions existent...

Prendre un rendez-vous pour se faire vacciner, renouveler sa carte grise, demander une aide sociale, accéder au bulletin scolaire de ses enfants, payer ses impôts, tout ou presque se fait désormais en ligne. En privilégiant la dématérialisation de ces démarches, la crise sanitaire a renforcé la fracture numérique, qui peut accroître la vulnérabilité sociale. Dans le cadre du plan France Relance, un budget de 250 millions d’euros a été attribué par l’État en faveur de l’inclusion numérique.

(1) Il s’agit de la difficulté, voire l’incapacité, à utiliser les appareils numériques et les outils informatiques en raison d’un manque ou d’une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement.

4 000 conseillers numériques France services dans toute la France

Des conseillers numériques France services vont désormais aider les usagers à utiliser un ordinateur ou un smartphone, à naviguer sur Internet, à envoyer ou recevoir des mails ou à apprendre les bases du traitement de texte. Ainsi, les personnes accompagnées deviendront plus autonomes dans la réalisation de leurs démarches administratives en ligne. Les 1 500 premiers conseillers numériques formés par l’État sont déjà en poste dans les collectivités territoriales ou les associations de l’économie sociale et solidaire. Pour connaître les structures accueillant un conseiller numérique dans votre région, vous pouvez consulter le site Conseiller numérique.

Généralisation du service Aidants Connect

Les travailleurs sociaux, agents de guichet de service public ou secrétaires de mairie sont en première ligne dans l’inclusion numérique, en réalisant parfois une démarche pour le compte d’un usager. Le service public Aidants Connect, qui sécurise ces « aidants numériques » est en cours de généralisation dans les médiathèques, les espaces publics numériques ou les maisons France services, entre autres lieux de proximité. Par ailleurs, des formations financées par l’État sont proposées aux aidants et aux médiateurs numériques afin de pouvoir accompagner au mieux les usagers. Plus de 5 000 aidants sont déjà habilités ou en cours d’habilitation.

Des outils pour s'autoformer au numérique

Des outils sont disponibles en ligne pour acquérir des compétences numériques de base et se former seul. Le site internet Solidarité Numérique guide les Français dans l’apprentissage du numérique et propose des tutoriels dans différents domaines, dont la santé, pour prendre un rendez-vous médical en ligne, télécharger une attestation de vaccination ou préparer une consultation à distance. Enfin, Pix est un service public en ligne gratuit et ouvert à tous pour évaluer et développer ses compétences numériques au travers de tests ludiques.

Article publié le 02/05/2022

LES ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Fonds MNT : sixième appel à projets

Lancé fin 2020, le Fonds MNT encourage les acteurs du service public à améliorer le service rendu aux usagers et à faire évoluer leurs conditions de travail. Depuis sa création,...

Décès : ce que prévoit votre statut pour vos ayants droit

Même s'il n’est pas évident d’en parler, connaître ses droits en matière de capital décès, mais aussi prévoir en complément une assurance décès, c’est mieux protéger ses proches...

Maintien à domicile, le défi du grand âge

Rester chez soi, même lorsque l’on devient très âgé, est un nouveau défi pour la société. La loi « grand âge », annoncée en 2018 et programmée pour 2020 puis reportée, avait été...